Fabula Data

Le devenir algomythique

Catégorie : Lectures du moment (page 1 of 2)

La clé USB de Jean-Philippe Toussaint

La clé USB / Jean-Philippe Toussaint. Editions de Minuit, 2019, 190 p.
ISBN : 9782707345592

Lorsqu’on travaille à la Commission européenne dans une unité de prospective qui s’intéresse aux technologies du futur et aux questions de cybersécurité, que ressent-on quand on est approché par des lobbyistes ? Que se passe-t-il quand, dans une clé USB qui ne nous est pas destinée, on découvre des documents qui nous font soupçonner l’existence d’une porte dérobée dans une machine produite par une société chinoise basée à Dalian ? N’est-on pas tenté de quitter son bureau à Bruxelles et d’aller voir soi-même, en Chine, sur le terrain ?

Jean-Philippe Toussaint et les bitcoins par Benoit Richard, sur Benzine, 06/10/2019.

La Dispute par Arnaud Laporte.
France Culture, 05/09/2019

Avec « La Clé USB », Jean-Philippe Toussaint revient à Bruxelles (via la Chine).
Article du Monde d’Eric Loret, 01/09/2019

La civilisation du poisson rouge de Bruno Patino

La civilisation du poisson rouge / Bruno Patino. Grasset, 2019. 179 p. ISBN : 9782246819295

Ce livre traite de l’économie de l’attention, bien fort précieux avec le temps que les nouvelles plateformes numériques s’évertuent à piller et à exploiter.

Extrait (p.81) : « L’exploitation des données a changé la nature de la publicité et la sociabilité en ligne. L’Internet s’est réorganisé en écosystème exigeant en permanence des réponses à des stimuli rapides et superficiels, qui nourrissent les pulsions les émotions. Un univers de prédation temporel instable qui se fragilise lui-même, car il n’est jamais satisfait. »

A l’ère numérique, l’attention se perd (article de Maxime Tellier sur France Culture, 26/05/2019)

L’instant M du 11/04/2019 par Sonia Devillers

Pour compléter cette lecture, le colligeur vous recommande ce titre :

La mer monte d’Aude Le Corff

La mer monte / Aude Le Corff. Stock, 2019, 244 p. ISBN : 978-2-234-08718-7
A l’heure où l’on s’inquiète du dérèglement climatique, le roman d’Aude Le Corff nous emporte en 2042 et nous fait découvrir comment la société s’est adaptée. Dans un monde hyperconnecté, avec drones, hologrammes, et animaux de compagnie augmentés, l’auteure nous plonge dans l’histoire intime d’une fille et de sa mère. La jeune femme essayant de comprendre ce qui a bouleversé sa mère à l’adolescence. Le récit alterné des deux femmes est très touchant, et la vision du futur pas effrayante.

@AudeLeCorff

Parasite de Sylvain Forge

Parasite / Sylvain Forge. Mazarine, 2019. 350 p. ISBN : 9782863744932

Assistés par une Intelligence Artificielle dernier cri, une inspectrice et un geek des services spéciaux sont à la recherche de jeunes filles disparues à Clermont-Ferrand. Il y est question de plantes exotiques, de parasite, de toxoplasmose qui poussent les êtres au suicide, et de prédateurs sexuels…

AlterNantes FM, émission du 03/05/2019 de Daniel Raphalen où il y est question de "Parasite", "Tension extrême", de cybercriminalité, d'objets connectés et des logiciels d'aide aux enquêtes comme Anacrim - Salvac, et enfin de l'art d'écrire (la dramaturgie dans le roman policier).

Sur la même thématique que le roman « Parasite » (utilisation d’un logiciel d’I.A.), vous pouvez lire « Une secrétaire » de Jérémy Bouquin.

Une secrétaire de Jérémy Bouquin

Une secrétaire / Jérémy Bouquin. French Pulp, 2018. 303 p. ISBN : 9791025104057

Une femme, élevant seule son ado et vivant chez son père atteint d’Alzheimer, devient la secrétaire d’un juge d’instruction en charge de l’enquête sur la disparition de la petite Manon. On lui confie un logiciel d’intelligence artificielle pour rentrer et analyser toutes les données : Anacrim.

S’appuyant sur des faits réels (l’affaire Maëlys-logiciels ANB et Salvac), on suit les recoupements que font le logiciel et la secrétaire dans une enquête trépidante qui finit par rejoindre un personnage précédemment vu dans « Une femme de ménage » du même auteur.

Pour mieux comprendre ce que sont les logiciels d’intelligence artificielle qui aident les enquêteurs : AnaCrim et Salvac.

Emission d'Emilie Gautreau du 30/03/2018 sur France Info

Salvac, ce logiciel qui fait la chasse aux criminels. Article de Linda Benotmane du 02/03/2018 paru dans Ouest France.

Le logiciel AnaCrim ou l’illusion du Big Data. Article de Sylvia Revello du 19/06/2017 publié dans Le Temps.

Sur la même thématique, en polar : Parasite de Sylvain Forge. A retrouver dans les lectures du moment.

Le big data des territoires de Jacques Priol

L’auteur amène à notre réflexion l’importance grandissante que prennent les données dans notre quotidien, et l’usage de celles-ci au service de l’intérêt général. Il explique comment les acteurs publics peuvent s’emparer de ces questions et devenir des acteurs de confiance vis à vis des citoyens.   

Article de la Gazette des communes du 29/03/2019 : les algorithmes publics, un allié à manier avec précaution

Extrait du Mooc Epsaa – Ville de Paris d’avril 2019 : entretien de Dominique Moulon  avec Jean-Louis Missika sur les mutations urbaines

(…)La question de la libération des data est abordée. Selon Jean-Louis Missika, il est normal que les administrations, qui produisent énormément de données, les reversent dans l’espace public – quand elles ne sont pas confidentielles, bien sûr. Pionnière en la matière, la Mairie de Paris agit ainsi depuis 2008. Qu’elles soient d’ordre financier ou encore écologique, les données sont précieuses pour de nombreux acteurs, chercheurs, journalistes, etc. Selon Jean-Louis Missika, si les données sont d’intérêt général, elles doivent être partagées qu’elles soient d’origine privée ou publique et « la loi doit le dire clairement sinon les entreprises privées n’accepteront pas de les libérer sans contreparties ».

En attendant les robots d’Antonio Casilli

En attendant les robots : enquête sur le travail du clic / Antonio A. Casilli. Seuil, « La couleur des idées », 2019. ISBN : 9782021401882

Site officiel

Le sociologue Antonio A. Casilli explique ce qu’est le digital labor, micro-tâches que tout un chacun peut être amener à expérimenter de manière volontariste ou non sur le net. C’est une forme de précarisation du travail.  Par ailleurs, il décrit bien l’univers des plateformes (type GAFAM) et de l’utilisation dévoyée du terme d’Intelligence Artificielle. 

Rencontre avec l'écrivain Antonio A. Casilli pour la sortie de son livre sur la notion de digital labor aux limites de l'innovation numérique, animée par Thomas Baumgartner.

Culture numérique de Dominique Cardon

Culture numérique / Dominique Cardon. Presses de Science Po, « Les petites humanités », 2019, 428 p. ISBN : 9782724623659

 

Le sociologue Dominique Cardon nous propose un ouvrage de synthèse sur les innovations numériques depuis la création d’internet et du web jusqu’à l’utilisation des algorithmes et de l’intelligence Artificielle dans notre quotidien aujourd’hui. Il pose les enjeux des usages du numérique (être actif ou passif) et nous enjoint à avoir une solide culture dans ce domaine. En fin de chaque chapitre on trouve des références bibliographiques ainsi que des liens internet vers des vidéos.

Tension extrême de Sylvain Forge

Tension extrême / Sylvain Forge. Fayard, Littérature française, 2017, 394 p. ISBN : 9782213704951

Sylvain Forge évoque dans ce polar la cybercriminalité liée aux objets connectés avec en outre des cyberattaques qui paralysent la police judiciaire de Nantes. L’auteur nous tient en haleine dans cet ouvrage captivant aux thématiques très actuelles. Ce roman a reçu le Prix du Quai des Orfèvres 2018.

Podcast d’une émission d’AlterNantes FM du 3 mai 2019 où Sylvain Forge vient parler de son dernier roman « Parasite », dans la lignée de « Tension extrême ».

Les industries du futur d’Alec Ross

Ancien conseiller en innovation de la Secrétaire d’Etat Hillary Clinton, sous l’administration Obama, Alec Ross a été amené à parcourir le monde, et a pu constater les bouleversements qu’apportent les innovations technologiques. Il expose dans cet ouvrage ses réflexions sur ces changements avec un oeil résolument optimiste et insiste sur les enjeux des « économies frontières » et de la place juste à trouver pour tout un chacun dans un monde en mutation rapide.

« Older posts

© 2019 Fabula Data

Theme by Anders NorenUp ↑